Izvugalayak (préambule)

Kotavaf Izvugalayak : Encyclopédie chronologique historique en kotava.

Je me lance dans un challenge motivant, même s’il sera lourd à assumer et à tenir : la rédaction d’une sorte d’encyclopédie chronologique historique entièrement en kotava, avec la publication quasi-quotidienne d’un article présentant une série de quatre cartes relatives à l’histoire du monde depuis les origines jusqu’aux temps modernes. Quelques explications :

En m’inspirant d’une vieille encyclopédie chronologique anglaise, en découpant l’histoire en une cinquantaine de « tranches » (plus ou moins de l’ordre d’un ou plusieurs siècles), croisées avec les cinq zones géo-historiques majeures, et pour chacune au travers de quatre thèmes généraux, l’idée est de présenter sous forme de petites cartes un fait représentatif de l’époque, de la région et du thème.

Chaque carte comprendra un petit texte explicatif (en kotava), illustré la plupart du temps d’une image et d’une courte légende ou source. Chaque carte peut se lire indépendamment, mais surtout en continuité avec les autres cartes de la même zone géographique, et/ou en contraste avec les cartes de la même période chronologique des autres zones, au regard du thème considéré.

Par exemple, la carte « Iara va eluva » (Fabrication du payrus) appartient à :

  • Période : -1000 – -800 av. JC
  • Zone : Afrique
  • Thème : Technologie et Inventions

Elle peut se lire indépendamment, mais aussi comme élément de :

  • la série chronologique (période précédente : -1200 – -1000 av. JC ; période suivante : -800 – -700 av. JC) ;
  • la distribution géographique (autres zones à la même période : Amérique, Pacifique-Asie orientale, Asie occidentale et méridionale, Europe) ;
  • la thématique retenue (autres thèmes : Nourriture et Environnement, Habitat et Construction, Arts et Rites).

Au total (le chiffre n’est pas encore définitif et évoluera probablement en fonction d’éventuels redécoupages des périodes chronologiques), cela devrait représenter environ 1000 cartes encyclopédiques, soit : 50 périodes x 5 zones géo. x 4 thèmes.

Il n’est pas du tout certain que je puisse tenir le rythme hebdomadaire de 20 cartes , à raison de 4 cartes quotidiennes (chacun des thèmes par zone pour une période) sur 5 jours par semaine, mais le challenge intellectuel et pédagogique qui courra donc sur une bonne année me motive fort.

Pour les publications, je ne respecterai pas une chronologie absolue, c’est à dire que j’aborderai les périodes un peu en désordre (par séries toutefois). Par contre, je publierai chaque semaine par bloc sur cinq jours consécutifs, avec l’ensemble des thèmes sur toutes les zones d’une période, soit 20 cartes constituant une espèce de tableau synoptique global.

Voilà le travail auquel je m’attelle. Il n’existe, à l’heure actuelle et à ma connaissance, aucune encyclopédie ou projet en cours similaire concernant le kotava. J’espère que cet Izvugalayak contribuera à renforcer la diffusion de cette langue idéaliste et universaliste et démontrer encore un peu plus sa capacité comme outil complet de communication.

Merci par avance aux kotavusik qui s’intéresseront à ces cartes encyclopédiques. Je place l’ensemble de ce travail dans le domaine public, et toute personne animée d’intentions positives et désintéressées (en dehors de toute utilisation commerciale ou sous forme payante, par définition) peut le relayer et s’en servir, et contribuer ainsi à la diffusion de la connaissance et de l’usage du kotava, que ce soit au travers de réseaux sociaux, de sites collaboratifs, de blogs indépendants ou de publications diverses. Dernier point, je revendique évidemment ma pleine et entière liberté rédactionnelle, ce qui signifie que les textes publiés dans le cadre de ces cartes ne devront en aucune manière être dénaturés.

Merci aussi à ceux qui m’ont assuré de leur collaboration pour des relectures attentives, en tout premier lieu Marjorie, permettant ainsi de produire des articles irréprochables au sens linguistique et me faisant personnellement progresser en kotava.

Ce (long) préambule posé et expliqué, il reste à entrer dans le vif du sujet. Voyez ci-après la première série de 4 cartes, consacrée à l’Afrique pour la période -1000 – -800 av. JC.

Bonnes découvertes…!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s